La Présidente

Adrienne Corboud Fumagalli, présidente de la ComCom

2020 a été une année très particulière pour l’ensemble de la planète. L’importance des télécommunications s’est révélée essentielle à la poursuite de bon nombre d’activités : de l’enseignement au commerce, en passant par la collaboration à distance entre équipes. Le besoin de distanciation sociale a donné un puissant coup d’accélération à la digitalisation de la société.

Ce développement doit se poursuivre en tenant compte des impératifs de qualité et de sécurité. Le passage au tout digital présente toutefois le risque d’amplification des inégalités auquel on se doit d’être attentif.

Mais alors que nous avons besoin des nouvelles technologies, la science et l’innovation génèrent davantage de méfiance. Des idées et des croyances non basées sur des faits avérés se propagent et s’amplifient sur les réseaux sociaux. Cette atmosphère anxiogène crée des blocages, comme c’est le cas pour le déploiement de la 5G.

Au-delà de son rôle d’arbitre des différends entre opérateurs, la Commission fédérale de la communication (ComCom) considère que sa tâche s’étend également à l’information des publics concernés. La ComCom durant l’année en cours et les suivantes apportera son soutien pour trouver des solutions acceptables de déploiement des infrastructures. Elle attribuera aussi la nouvelle licence de service universel, garantissant à tout résident en Suisse d’accéder, dans la qualité requise, aux services de télécommunications.

Par son rôle au niveau international, la ComCom s’assura que la Suisse maintienne les relations d’échange et de confiance réciproque avec ses partenaires, européens avant tout, pour garantir la fluidité des télécommunications requise dans un monde hyperconnecté.

Adrienne Corboud Fumagalli, Présidente de la ComCom
Janvier 2021

 

https://www.comcom.admin.ch/content/comcom/fr/page-daccueil/la-commission/la-presidente.html