Volume de données

Croissance du trafic de données mobiles

 

Volume de données et voix mobiles dans le monde
Source: Ericsson traffic measurements (Q4 2018)

Dans son dernier rapport sur la mobilité publié en novembre 2018, Ericsson précise qu’il y avait 7,9 milliards d’abonnés mobiles dans le monde au troisième trimestre 2018, en croissance de 3 % sur un an. Les smartphones représentent maintenant 60% de l’ensemble des téléphones mobiles ; il y avait ainsi 5 milliards de smartphones fin 2018, chiffre qui devrait atteindre 7,2 milliards d’unités en 2024, même si les ventes de ces téléphones intelligents semblent avoir quelque peu ralenti en 2018.

Après plusieurs années de croissance extrêmement rapide, le marché global des smartphones devrait enregistrer un recul pour la deuxième année consécutive. Selon les derniers chiffres publiés par le cabinet International Data Corporation (IDC) en décembre 2018, le volume des ventes de smartphones atteindrait tout de même 1,42 milliard d’unités en 2018 au niveau mondial, contre 1,47 milliard en 2017, en recul de 3 % par rapport à l’année précédente. Selon les prévisions d’IDC, le marché devrait toutefois rebondir en 2019 et les années suivantes, porté notamment par des appareils haut de gamme et des écrans plus larges, en témoignent les derniers modèles développés par les constructeurs dès l’automne 2018.

En Suisse également, la proportion de smartphones est depuis plusieurs années très élevée. Selon l’enquête Global Mobile Consumer Survey 2018 publiée par Deloitte, 92 % de tous les adultes en Suisse possèdent au moins un smartphone.

D’après la dernière édition de l’étude JAMES publiée en novembre 2018 par la Haute école de sciences appliquées de Zurich et Swisscom, la diffusion des téléphones portables est également très élevée parmi les jeunes en Suisse. Ainsi, 99 % des jeunes de 12 à 19 ans possèdent un téléphone portable, qui est presque toujours un smartphone, et pour les trois quarts d’entre eux combiné à un abonnement forfaitaire. Les jeunes passent ainsi toujours plus de temps à surfer sur Internet ou à consulter les réseaux sociaux avec leur téléphone portable. Mais c’est surtout l’écoute de la musique ou la consultation de vidéos qui a les faveurs des jeunes, principalement sur des plateformes streaming de vidéos ou de musique telles que Netflix ou Spotify.

L’avènement des smartphones a non seulement radicalement modifié notre façon de communiquer mais aussi la vie quotidienne dans son ensemble. En étant connectés de façon quasi permanente, les utilisateurs consomment toujours plus de données, notamment de vidéos, générant une forte croissance du trafic de données sur les réseaux mobiles.

Le trafic mobile de données a de ce fait continué de croître en Suisse en 2018. Sur le réseau mobile de Swisscom par exemple, le volume de données transmis a progressé de près de 30 % par rapport à 2017. Selon Sunrise, le trafic double actuellement sur son réseau tous les 16 mois.

Dans son rapport sur la mobilité actualisé en février 2019, Ericsson estime que le volume de données échangées sur les réseaux mobiles au niveau mondial a augmenté de 88 % entre fin 2017 et fin 2018, ce qui correspond au taux de croissance le plus élevé depuis mi-2013, où il avait connu une augmentation de 89 %. Mais en comparant la croissance du volume réel, le trafic supplémentaire en 2018 est 15 fois plus important que le trafic supplémentaire en 2013. Cette évolution est due tant à l’augmentation du nombre d’abonnements sur smartphones qu’à l’accroissement des volumes de données compris dans ces abonnements, principalement porté par la consommation croissante de contenus vidéo. Selon Ericsson, la consommation de vidéos représentait déjà 60 % du volume de données sur mobile en 2018 et pourrait atteindre près de 74 % en 2024, en croissance de près de 35 % par an entre 2018 et 2024 dans le monde.

Ericsson constate par ailleurs une forte croissance du nombre d’abonnements mobiles haut débit, de l’ordre de 15 % en un an, pour atteindre 5,7 milliards d’unités en septembre 2018. Parmi eux, on compte déjà quelque 3,3 milliards d’abonnements LTE, qui est par ailleurs devenu la technologie mobile d’accès dominante à fin 2018.

Dernière modification 13.06.2019

Début de la page

https://www.comcom.admin.ch/content/comcom/fr/page-daccueil/documentation/faits-et-chiffres/telephonie-mobile/volume-de-donn%c3%a9es.html