Volume de données

Croissance du trafic de données mobiles

Volume de données et voix mobiles

La pandémie de Covid-19 a mis en évidence en 2020 la nécessité de disposer d’infrastructures fixes et mobiles robustes, ainsi que d’une bonne couverture. Si en raison des circonstances la population a passé plus de temps à la maison que d’habitude, basculant la connexion de leur smartphone en Wifi, le trafic mobile de données n’en a pas moins continué de croître en Suisse en 2020. Sur le réseau mobile de Swisscom par exemple, le volume de données transmises a augmenté de près de 30% en un an. Depuis 2010, le volume de données a été multiplié par cent. Selon Sunrise, le trafic double actuellement sur son réseau tous les 16 mois.

Dans son rapport sur la mobilité actualisé en février 2021, Ericsson estime que le volume de données échangées sur les réseaux mobiles au niveau mondial a augmenté de 51 % entre 2019 et 2020, pour atteindre 60 exaoctets par mois (60 milliards de milliards d’octets) à la fin 2020. Le volume de données mobiles dans le monde pourrait être multiplié par 4,5 au cours des prochaines années et atteindre 226 exaoctets par mois en 2026.

Cette évolution est due tant à l’augmentation du nombre d’abonnements sur smartphones qu’à l’accroissement des volumes de données compris dans ces abonnements, principalement porté par la consommation croissante de contenus vidéo. Selon Ericsson, la consommation de vidéos représentait déjà 66 % du volume de données sur mobile en 2020 et pourrait atteindre près de 77 % en 2026, en croissance de près de 30 % par an dans le monde.

La croissance du trafic vidéo est notamment tirée par l'augmentation de vidéo embarquée dans de nombreuses applications en ligne, la croissance de streaming vidéo à la demande (VoD) –  tant du point de vue du nombre d'abonnés que du temps de visionnage par abonné en augmentation – ainsi que par l’évolution vers des résolutions d'écran plus élevées sur les smartphones.

La majeure partie de ce trafic est encore absorbée par les réseaux LTE, qui couvraient environ 80% de la population mondiale à fin 2020, selon Ericsson. Le nombre d’abonnements LTE a encore augmenté pour atteindre 4,5 milliards d’unités en 2020, représentant 57% de l’ensemble des abonnements mobiles.

La technologie LTE est devenue la technologie d’accès mobile dominante en 2018 et devrait le rester jusqu’en 2026, après avoir atteint un pic à 4,8 milliards d’abonnements en 2021 et commencé à décliner pour atteindre 3,9 milliards d’abonnements en 2026 lorsque les abonnés auront migré en plus grand nombre vers la 5G.

Dernière modification 08.06.2021

Début de la page

https://www.comcom.admin.ch/content/comcom/fr/page-daccueil/documentation/faits-et-chiffres/telephonie-mobile/volume-de-donn%c3%a9es.html