Evolution du dégroupage

Évolution du nombre de lignes dégroupées en Suisse

TAL CH 2021
Source : Swisscom

Le dégroupage de la boucle locale permet à un opérateur tiers de fournir ses propres services de télécommunication à ses clients en louant la ligne de cuivre de Swisscom et en l’exploitant jusqu’au client final. On rappellera qu’en l’absence de raccordement technologiquement neutre prévu par la loi, la régulation et donc le dégroupage ne concernent que le seul réseau cuivre en Suisse actuellement.

Après avoir permis de stimuler dans un premier temps la concurrence sur le marché des accès DSL suite à son introduction en 2007, le dégroupage enregistre une diminution continue depuis plusieurs années. Le nombre de lignes dégroupées, qui atteignait son plus haut niveau avec environ 315 000 unités à mi-2012, soit près de 10 % des accès haut débit, n’était plus que de 41 000 environ à fin 2021. Les lignes totalement dégroupées (Full Access) ne représentent plus que 1 % de l’ensemble des lignes à large bande en Suisse.

Cela s’explique d’une part par les offres des exploitants de réseaux câblés et l’utilisation progressive des raccordements de fibre optique, qui accentuent la concurrence au niveau des infrastructures. D’autre part, l’intérêt des clients pour les offres groupées, combinant téléphonie, Internet et TV numérique, pèse sur la technique du dégroupage, qui n’est plus adaptée, car elle ne permet pas d’offrir des débits élevés.

Dernière modification 10.05.2022

Début de la page

https://www.comcom.admin.ch/content/comcom/fr/page-daccueil/documentation/faits-et-chiffres/large-bande/evolution-du-degroupage.html